Arianne Massenet / Elise Chassaing, ou la constance du vide…


Soyons clairs d’entrée de jeu : j’adore le Grand Journal mais ça n’en fait pas moins une émission bâtarde culturellement parlant.

D’un côté, des chroniqueurs plutôt futés et calés dans leur domaine (Mouloud Achour – encore que, on ne sait pas quel est son domaine à part rap et banlieue qu’il sauce à toutes les viandes -, Tania Bruna Rosso ou encore Marie Colmant), de l’autre des incarnations absolues de la vacuité en télévision : Arianne Massenet et Elise Chassaing.

POUR LE RESTE DE L’ARTICLE, C’EST ICI QUE CA SE PASSE MAINTENANT. A tout de suite 😉

Publicités

15 Commentaires

Classé dans Télévision

15 réponses à “Arianne Massenet / Elise Chassaing, ou la constance du vide…

  1. glimpse

    Pour être clair, je ne pourrais être plus d’accord en ce qui concerne cette pauvre idiote de Chassaing, inculte, snob et capable de sorties tq « Jay Mc Inerney, un de mes écrivains préférés ». Cela dit votre post sur le sujet serait plus crédible si l’orthographe en était irréprochable.

    « on ne sait pas qu’elle est son domaine »

    « atterantes  »

    « que l’eut été »

    A+

  2. Pascal G.

    comment dire…
    Moi je la trouve « bonne » voilà tout! Et « bonne » ca s’écrit pas avec un C.

  3. Jayhova

    J’ose espérer que tu parles pas d’Arianne Massenet Pascal !

  4. Pascal G.

    Non je parle de la critique de ciné! pour le plaisir, relis cette interview réalisée quelques semaines avant le transfert de la saison, que dis-je du siècle! Tordant! La première réponse est extraordinaire!

    Installée dans le salon du Majestic, à quelques fauteuils de Jeanne Moreau et Josée Dayan, Elise Chassaing s’accorde une première pause après un début de Festival très chargé.

    Pourquoi regarder « Le Journal de la culture » plutôt que « Le Grand Journal » ?
    C’est vache comme question ! (Rires.) Ils font du people et nous de la culture. Personnellement, je préfère recevoir Melvil Poupaud en plateau qu’Éva Longoria. Et puis, sur Arte, nous avons une dimension européenne. Mais attention, j’adore « Le Grand Journal ».

    Et inversement, à qui déconseillez-vous « Le Journal de la culture » ?
    À tous mes proches, pour ne pas qu’ils me regardent si jamais je me plante. Plus sérieusement, j’aimerais bien que notre journal intéresse le plus de monde possible, même les téléspectateurs de Cauet. D’ailleurs, c’est ce qui pourrait me faire le plus plaisir.

    Quid de votre rentrée télé ?
    Je ne sais même pas ce que je ferai cet été ! Mais j’aimerais continuer, bien sûr. Arte, c’était mon rêve.

    Ah ah ah!!! Extraordinaire!

  5. Je regarde rarement « Le Grand Journal » habituellement, mais là je l’ai pas mal regardé pendant Cannes, et dès qu’elle ouvrait la bouche la Chassaing, je me disais « Mais c’est qui cette potiche qui a jamais vu un film de sa vie ?! »
    Tout à fait d’accord avec toi Jay !

  6. Pingback: Last night a DJette saved what ?! « Rien à foutre

  7. Fragson

    Elise Chassaing était sur ARTE au journal de la culture, ou elle était irréprochable, tellement irréprochable que nombre de téléspé zappaient le grand journal pour la voir (si belle)et l’écouter!! Canal lui à fait un petit pont très doré pour l’acheter, une fois engagé ils l’ont placé en voix de garage sur plateau avec aucune marge de manoeuvre pour la decridibiliser. Elle vaut beaucoup mieux que cette émission. Mais la guerre et la guerre!! Une deuxieme saison à cette sauce et elle sera complétement « out »!! l’objectif est atteint, les téléspé ne zappent plus sur ARTE

  8. jll

    Quand Elise Chassaing était sur Arte Culture, elle animait seule une émission, menait d’elle-même ses interviews. Elle a voulu aller sur Canal, elle se retrouve à jouer les potiches et les andouilles de service. Franchement, si certaines parties de cette émissions sont sympa, la plupart du temps, c’est tellement con comme la lune que je ne tiens pas longtemps, Elise ou pas (d’ailleurs, la plupart du temps, je me contente de zapper … les rares fois où je l’ai vue à l’antenne, elle jouait du muet).
    Qu’est-ce qui l’a motivée ? le salaire ? les perspectives de carrière ? Je pense qu’elle doit le regretter … moi pas. Sur Arte, à sa place, il y a Marie Labory. Elle a de l’énergie, du talent (ses interviews sont toujours excellentes, son approche originale). Elle a des convictions, de la personnalité, elle anime son émission sans minauder, sans jouer les potiches ou les cruches. Tout ce que je souhaite, c’est qu’elle ne change pas, qu’elle reste sur Arte, et qu’on la retrouve dans d’autres émissions, en plus d’Arte Culture. Sur Arte, il y a d’excellents animateurs et journalistes. Pas des guignols.
    Elle est très mignonne, Elise Chassaing. Mais Marie Labory, même si elle faisait 150 kg avec un œil de verre … ben je préfèrerais de loin Marie. Et cerise sur le gâteau, ce n’est pas le cas. Parce qu’en plus d’être douée, elle a énormément de charme, Mlle Labory.

    • jll

      Sur Arte, il y a d’excellents animateurs et journalistes. Pas des guignols.
      Désolé, celle-là, je n’ai même pas fait exprès.
      Ben oui, les guignols, c’est sur Canal, arf, arf, arf.
      Désolé.

  9. Seb.

    Sans vouloir faire le rabat-joie, je trouve que les gens qui crachent leur venin sur Elise Chassaing, et le responsable de ce blog le premier, feraient mieux de se taire…
    Tout d’abord, effectivement, la jolie (he oui, elle a ca pour elle) animatrice vient du Journal de la culture sur Arte. Et elle y etait plutot bien. Ce n’est certes pas une reference en soit, mais disons que cela lui donne quand meme de la credibilite.
    Ensuite, la situation dans laquelle elle se trouve au Grand Journal n’est vraiment pas simple. La ou je vous rejoint pour l’avis concernant Massenet qui est presente pendant toute la duree de l’emission et n’arrive pas a poser une question pertinente, Elise Chassaing, elle, n’apparait que pour les invites « cinema ». Autrement dit, entre les interventions pas tres heureuses de Denisot (j’en ai marre de ces pseudo-journalistes qui croient parler des films en racontant l’histoire…), les extraits et bandes annonces du film; son temps de parole est reduit a une poignee de secondes… Pas simple… Mais, d’apres moi, le plus souvent, elle s’en tire bien et amene les invites a s’exprimer sur des themes de fond! J’en veux pour preuve la venue des interpretes de « La Loi de Murphy » qui sont restes silencieux lorsque Chassaing leur a pose une question visiblement trop intelligente pour leur QI d’acteur (desole, ma memoire me fait defaut et je ne me souviens plus exactement de la question).
    Enfin, la lecture de ces commentaires ne m’inspire qu’une chose au sujet de leurs auteurs : allez voir des films d’urgence!!! Et ainsi vous ne passerez pas pour des idiots lorsque vous critiquez ceux qui en parlent bien! Et, aussi, ne vous contentez pas de voir des films (et quand je dis films, je ne parle pas que des sorties de la semaine, mais aussi des classiques), lisez sur le cinema (et quand je dis lire, je ne parle pas de Studio/Premiere/Cinelive)!
    Desole si je parais un peu virulent, mais j’ai toujours trouve la critique facile… Surtout de la part de personne qui ne savent pas de quoi ils parlent…
    A bon entendeur!
    SEB.

    • Jay

      Salut Seb’

      D’abord laisse moi te dire que je trouve ton avis très intéressant et que je te remercie de le partager avec nous.

      Ensuite, avant de continue, j’ose espérer que lorsque tu parles des gens qui critiquent sans savoir de quoi ils parlent, tu ne penses pas à moi sinon je t’invite à visiter un peu plus en profondeur les lieux. Tu verras que je vois beaucoup de films, que j’aime en parler et que je lis pas mal concernant le cinéma (malgré la relative pauvreté de la presse ciné en France).

      Pour ce qui est du sujet qui nous intéresse, en l’occurrence Elise Chassaing, je dois reconnaître que même si je persiste à penser qu’elle a clairement été débauchée pour son physique (et peut-être un petit peu pour faire chier Arte aussi), mon opinion sur elle a évolué.

      Au risque de te décevoir, je pense qu’elle ne sert à rien dans une émission comme le Grand Journal. Cependant, ce n’est pas tant de sa responsabilité que de l’émission en elle-même. Le Grand Journal est devenu un véhicule promotionnel de luxe de moins en moins intéressant.
      D’abord car on ne peut aborder aucun sujet en profondeur, vu qu’il est de plus en plus rare qu’il y ait un seul invité ou une seule promo sur le plateau, ensuite parce que les films sont tous géniaux vu qu’ils sont financés par Canal pour la plupart.
      Quand on est censé être spécialiste ciné d’une émission qui se contente de passer des extraits de BA de 20 secondes, je concède sans mal que ça doit être coton de faire son turbin correctement.

      Si elle aime vraiment le cinéma, ce dont on est même pas sûr et c’est peut-être là le plus grave, Elise Chassaing se compromet sur Canal Plus. C’est le principal reproche que je lui ferai maintenant. En rejoignant la chaîne cryptée, elle a choisi un meilleur salaire et une plus grande exposition au détriment de sa passion et de ses éventuelles compétences.

      Si elle n’est pas aussi cruche et incompétente que le laissent croire ses interventions dans le Grand Journal, elle n’aurait pas dû accepter de présenter une émission aussi aseptisée que l’hebdo cinéma alors que Daphné Roullier vient encore de mettre la main sur une émission mensuelle dans laquelle elle a tout le loisir de mettre en avant ses connaissances en la matière à grand renfort d’interviews etc.

      A la chaîne des soirées Thema et de Tracks, elle a préféré celle de la masturbation entre amis et de Laurent Weil. Tant pis pour elle si les gens la critiquent maintenant. Elle a carrément donné le bâton pour se faire battre.

  10. jll

    Petit coup d’œil instantané cette semaine :
    Marie Labory couvre le festival de Berlin pour Arte Culture.
    Elise Chassaing se trémousse avec José Garcia pour sa dernière daube.
    On va dire que ce sont deux facettes de l’amour du cinéma.
    Boh, si elle est contente …

  11. Potiche

    Au moins dans la nouvelle émission de Victor Robert, Elise est clairement identifiée en « potiche » vu que l’animateur ne parle d’elle que par sous-entendus graveleux et machos sur son physique.

  12. DavE

    Le site de hipsters de merde 😀
    Vous êtes tous des cons .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s