R.I.P. Jayhova (10/02/1984 – 11/09/2021)


Je vais canner le 11 septembre 2021 dans une tuerie sanglante. C’est écrit. Dans un test Facebook. Peut-être que ça sera lors d’une surprise party islamiste à l’occasion du 20e anniversaire des événements du World Trade Center (en France y’a jamais de guerres, d’attentats ou d’émeutes, rien que des événements).

Pour en arriver à cette triste prophétie, j’ai répondu à une tripotée de questions que je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous (les fautes d’orthographe sont d’origine).

  1. De quoi avez-vous le plus peur ?
    Les animeaux
    La mort
    Les armes
    L’avion
    Le feu
    L’eau
  2. Dans quel moment de l’année ête-vous née ?
    Mars / Avril
    janvier / Février
    Juillet / Août
    Novembre / Décembre
    Septembre / Octobre
    Mai / Juin
  3. Vous êtes heureux :
    Parfois
    Jamais
    Rarement
    Souvent
    Toujours
    À quelques moments
  4. Dans Votre famille ( incluant cousins, oncles, etc ) vous compter :
    14 à 16 membres.
    10 à 13 membres.
    6 membres et moin.
    7-9 membres.
    17 à 18 membres.
    18 membres et plus.
  5. Vos Intérets sont ?
    Lecture
    Shopping
    Musique
    Arts
    Cuisine
    Sports
  6. Votre date d’anniversaire est ?
    Un nombre Impair ainsi qu’une année Impair (ex: 9 sept 1993)
    Un nombre impair ainsi qu’une année pair (ex: 9 sept 1992)
    Un nombre pair ainsi qu’une année pair (ex: 8 sept 1992)
    Un nombre pair ainsi qu’une année impaire (ex: 8 sept 1993)
    Un Jour de fête nationnal (ex: Noël)
    un premier du mois
  7. Votre vie sociale /10 ?
    3-2
    10
    5-4
    1
    9-8
    7-6

Outre le fait que ça fait un peu chier d’apprendre qu’on sera blackboulé de la planète bleue avant sa quarantième année, Martin Luther King style, qui plus est dans des souffrances qu’on anticipe comme relativement désagréables, faut quand même dire que ce genre de test à la con c’est de la chiasse en bouteille. Pire qu’une émission de Flapie Flament.
Quand je vois certains tests sur les profils de mes contacts, je comprends mieux pourquoi je les ai perdus de vue passé l’âge de jouer aux Pogs avec eux dans la cour de récré. Plus inquiétant, ça me donne parfois des envies d’épuration de mes amis actuels. Franchement, qu’est-ce qu’on peut attendre d’un gus qui s’appelle Christopher et qui répond quand même au test « Quel serait votre prénom si vous étiez américain ? » ? Et d’une nana de 25 ans qui fait le test « Quel est la première lettre de ton âme soeur ?« . Oh et pas la peine de plaider la rigolade, on sait que celles et ceux qui répondent à ce genre de truc ou à « quel sera le prénom de ton futur petit copain » sont des désespéré(e)s qui y croit forcément un peu.
Non mais à ce niveau là, roule une pelle à un 33 tonnes sur la Nationale derrière chez toi. C’est encore ce qu’il te reste de mieux à faire.

Les tests sont devenus le Sida de Facebook. Au début du réseau de socialisation, c’était amusant. Il n’y en avait qu’une poignée, tout le monde faisait les mêmes et ça permettait de se familiariser avec le site tout en rigolant un peu.
Problème : parallèlement à la croissance exponentielle du nombre d’utilisateurs de « Visage de Livre », les tests se sont multipliés comme les rats dans les rues de Naples, et ce au détriment de la qualité.

Chacun peut créer un test Facebook. Ça c’est une bêtise, parce que dès qu’on rend quelque chose accessible à tous, c’est le nivellement par le bas garanti. Par ailleurs si la première chèvre venue peut créer un test, n’importe quelle marque le peut  aussi. Pourquoi se priverait-elle de créer un test a priori anodin et 100% innocent, pour y noyer quelques questions qu’elle utilisera ensuite à des fins commerciales. Peut-être même que c’est déjà fait parce que y’a des questions qui n’ont juste aucun rapport avec le sujet, encore moins avec le résultat du test. Il existe par un exemple un test qui s’appelle « Comment tu vas mourir ? » dont les questions sont « quel genre de musique tu écoutes ?« , « quel instrument tu joues ? » ou encore « quel est ton passe-temps ?« . Formidable comme dirait Charlie Oleg.

Les tests Facebook seraient de parfaits chevaux de Troie pour une société qui souhaiterait faire main basse sur nos profils. Depuis qu’il y a eu une prise de conscience d’une majorité des utilisateurs quant à la nécessité de se protéger d’hypothétiques atteintes à la vie privée, les sociétés ne peuvent plus papillonner d’un profil à l’autre sans en passer par l’administration de Facebook. Or, pour fonctionner les tests Facebook exigent tous d’avoir accès à nos profils. Parait que c’est indispensable. Parfois même ils entendent qu’on envoie le test à un nombre plus ou moins grand d’amis pour avoir droit aux résultats. Ça nous fait chier et faudrait faire chier les autres en plus ? What the fuck ?

PS : j’ai fait le test « A quel âge vas-tu mourir ? » et le résultat est à 102 ans. Ouf ! Je respire ! S’ils arrivent même pas à se mettre d’accord entre eux…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Internet / Web 2.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s