Ma télé est une poubelle


Je vous arrête tout de suite, je ne vais pas du tout parler de Secret Story, que j’ai suivi avec le plus grand intérêt ce soir. Cette émission mérite autant de respect que l’œuvre de Ghandi ne serait-ce que pour le travail admirable des casteurs. Je veux faire ça plus tard. Casteur de télé réalité.

Bref. Double ration de navet hier soir. « Mission Évasion » sur France 4 puis « En pleine tempête » sur TF1.

Je commence par le plus light, « En pleine tempête« . J’en avais un souvenir plutôt positif mais en fait c’est d’un mauvais que vous n’imaginez pas. Aucun poncif, aucun passage obligé du genre, ne nous est épargné. Pire, ils sont assénés au taser pour la plupart. Certes on pourrait s’en battre les nouilles parce que ce qui compte dans un film à grand spectacle, bah c’est le spectacle, mais c’est aussi spectaculaire que des mômes de cinq ans qui font du toboggan. Les scènes de tempête puent le CGI et le tournage en studio à plein nez.
Et ne comptez pas sur les acteurs pour renflouer la barque. On se fout totalement de leur sort. A l’exception de William Fichtner, plutôt bon dans un rôle cliché au possible, ils assurent tous le minimum syndical. Enfin presque tous. Diane Lane est si mauvaise qu’elle a l’air d’avoir mis son mariage avec Christophe Lambert à profit pour prendre des cours de comédie. De sa première à sa dernière apparition à l’écran, elle est nulle. Et laide avec ça.
De plus, Soso experte en la matière depuis qu’elle enfile son ciré jaune chaque semaine pour mater « Péril en haute mer« , m’a fait savoir que les scènes de pêche étaient aussi crédibles et réalistes qu’ « Armageddon« .

L’autre navet de la soirée, c’était « Mission Evasion« .

Attention parce que là on est dans du navet de compétition. C’est cheap, mal joué, pas crédible pour un sou et probablement écrit par un branleur tant il y a de trous dans le récit.

Vous aimez quand ça charcle ? Vous allez en avoir pour votre fric (ici hein, pas dans le film). Les scènes de procès sont indigentes et la laïus sur l’honneur est la morale la plus merdique qu’on ait entendu depuis la fin de « Pause-café » avec Véronique Jannot.

Les acteurs ? Terrence Howard fait de son mieux. On sent qu’il a la dalle. On ne va donc pas trop s’attarder sur son cas. Oubliez qu’il était là d’ailleurs.
L’interprétation de Bruce Willis est complètement à côté de la plaque. Pendant tout le film on a l’impression qu’il affiche un petit air filou qui dit « je vous ai bien baisé avec ce film parce que moi j’ai encaissé un gros chèque et vous, vous venez de perdre 2h de votre vie« .
Colin Farrell est encore plus nul. Je le dis d’autant plus facilement que c’est un de mes acteurs préférés. Malheureusement avec ce genre de merde, j’aurai du mal à convaincre ses détracteurs qu’il n’est pas une grosse blague parce qu’il a l’air d’avoir préparé son rôle en regardant l’intégrale de « 7 à la maison » en pyjama Bisounours avec la biographie de Michael Landon à portée de pognes.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Cinéma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s