Too Bad part I


A week ago alors que je flânais dans mes pensées, je me demandais comment se passerait le jour où ma génération perdrait une figure de la culture ou de l’entertainment comme les précédentes ont perdu Elvis, James Dean ou C-Jérôme.

Spontanément, j’ai pensé à Steven Spielberg. Connu partout, célébré par tous, en parfaite santé, présent dans nos vies depuis toujours, il était dans mon esprit une icône tout à fait valable pour déclencher une onde de choc planétaire s’il mourrait soudainement.

Puis jeudi soir, Michael Jackson est mort. J’ai appris la nouvelle en zappant sur BFM TV vers 23h30, allongé dans le lit d’appoint du salon de mes parents. Même s’il y avait des pistes (MJ traitait son corps comme si c’était Neverland), j’ai été pris de court sur ce coup-là.

J’aime la musique de Michael Jackson, mais je n’ai jamais été fan au sens strict du terme. Pourtant, j’ai grandi avec lui. Il est certainement la première célébrité que j’ai été capable d’identifier sorti du Club Dorothée.

L’un de mes premiers souvenirs de télévision, c’est la diffusion de « Black or White » en mondovision dans « Sacré Soirée« . Un sacré choc.

A l’adolescence, j’ai tourné le dos à Mike, sceptique que j’étais après la sortie d' »Invincible« , un album r’n’b comme l’industrie du disque en chie treize à la douzaine à chaque pleine lune.

Ses affaires de mœurs, je crois que je m’en savate les boules à facette en fait. Dans le premier cas, celui de 93, j’ai beau me dire que tout semble l’accuser, je ne peux pas m’empêcher de considérer avec suspicion les parents du gamin qui ont accepté de passer sur le prétendu pointage de leur fils contre un chèque 33 tonnes. Quels parents accepteraient une chose pareille ?
Dans l’autre affaire, il a été acquitté et les parties civiles n’ont rien trouvé à y redire. Chapter close en ce qui me concerne.

Sans qu’il y ait un quelconque rapport, c’est à peu près à cette période que j’ai redécouvert l’œuvre de Michael Jackson en solo ou en famille. Un choc. Musicalement, ses albums sont le seul héritage de qualité que la culture de masse des 80’s nous a légué. « Thriller » est monumental, « Bad » et « Off The Wall » sont immenses. Des pépites où se télescopent tous les genres, magnifiés par un showman d’exception.
Si je ne suis pas fan de ses balades, ses autres morceaux sont absolument intouchables. De « Bad » à « Thriller » en passant par « Beat It« , « Billie Jean« , « They don’t care about us » ou encore « Smooth Criminal« . Et je ne reviens pas sur les Jackson 5 parce que ça me dérangerait de ne parler de Tito, Jermaine, Randy and Co qu’en tant que simples faire-valoir.

Outre le fait qu’il ne se couvrira plus de ridicule, le seul élément positif dans son trépas, c’est que depuis vendredi,un paquet de monde fredonne ses tubes un peu partout. Quand ça sera « Les lacs du Conemara » ou « Allumez le feu« , on sera moins happy face croyez-moi.

Michael Jackson est mort et ça m’a touché (no homo). OK son talent prenait la poussière depuis « Dangerous« , d’accord il n’était plus qu’une bête de cirque depuis « HIStory » mais Michael Jackson est une partie de ma jeunesse. Et je suis né deux ans après « Thriller« .

Sa mort m’a touché parce que ce mec a tout sacrifié à la musique et à ses fans dans la foulée des coups de trique de son père lequel a flingué sa vie pour qu’il devienne l’entertainer ultime qui fait encore kiffer la jeunesse du monde avec ses hits de 1982 là où la Bo de « Notorious » semblait laisser sceptique les jeunes présents dans la salle hier.

La disparition de Michael Jackson ne rendra pas le monde pire ou meilleur. Elle ne tuera pas la musique non plus (mais dans son voyage vers l’éternité il a bien failli avoir la peau de l’internet). Mais avec la mort du roi de la pop, c’est un peu de notre jeunesse qui part en fumée et ça, c’est déjà beaucoup.

PS : les clips en lien sont pour la plupart des versions longues. Jetez un oeil à celui de « Black or White » et à « They don’t care about us », qui montrent une autre facette de MJ.
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actu, Music

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s