En mode Helmut Fritz


Est-ce que les gens ça leur ferait un deuxième trou du cul de répondre aux mendiants qui leur disent « bonjour » ? Sur la rue Nationale il y a toujours ce type, la cinquantaine édentée avec les binocles de Steve Urkel, un chihuahua et une boîte de conserve en guise d’outil de travail. Il ne demande jamais d’argent, pas comme ces roumains casse-couilles capables de vous suivre jusqu’à St-Jacques de Compostelle pour un putain d’euro. Lui il dit juste bonjour avec un grand sourire. Et personne ne lui répond jamais.  Sous prétexte qu’il est à la rue, les gens en oublient la politesse la plus élémentaire, socle de la vie en société. Ça m’énerve !

Sinon faut vraiment être un souillon pour ne pas dire à quelqu’un qu’on connaît bien qu’on l’a rayé de ses amis Facebook. Bon j’en fais pas tout un munster non plus hein, si j’avais lu ça j’aurais certainement fait pareil mais avec une mise au point d’abord. Parce que les fatuités du genre « je parle pas aux cons ça les instruit« , c’est bon que pour les ânes sans répartie. Oh qu’est-ce que ça m’énerve !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Me, myself & aïe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s