Le mégalo prend l’eau


Qui du dealer ou du tox’ est apparu le premier ? Moi j’en sais rien et c’est pour ça que je serais incapable de vous dire ce qui a fait que le concert de Kanye West au Main Square a pris l’eau tel le Titanic dans les eaux froides de l’Atlantique.

Est-ce la faute du public Ch’ti, aussi chaud qu’un magasin Picard et dans sa majorité, rond comme une barrique ?
Ou alors c’est peut-être la faute de Monsieur West, dynamique comme un pantin sans son marionnettiste au milieu d’un set poseur et glacial.

Confirmant sa réputation de melon en chef de l’entertainment yankee, Kanye ne s’est adressé au public qu’en de rares exceptions. En même temps, ça a jamais été Busta Rhymes. Et puis est-ce que vous auriez eu envie de tailler le bout de gras avec un public d’arrachés, imbibé de bibine et baignant dans les volutes de ganja ? J’crois pas non.

Bizarrement ça m’a donné envie de réécouter sa dernière galette même si les titres qu’il en a interprété étaient cold as ice. Je retournerai le voir quand il reviendra au style de ses débuts, plus chaud, plus soulfull et plus kiffant.

Avec tout ça, j’ai regretté d’être arrivé trop tard pour le set de Lily Allen.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Music

Une réponse à “Le mégalo prend l’eau

  1. Pingback: Black Kitty « Rien à foutre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s