Donkey’s Science


Quand on lui montre la lune du doigt, l’imbécile ne voit que le doigt. Quand il lit un texte sur les retrocommissions du Pakistan,  il ne voit que les fautes d’orthographe.

Il ne s’agit pas de justifier ou d’excuser les mutilations dont est couramment victime la langue française mais quand même. Comme j’écris vite, que je ne fais pas de brouillon et que j’ai pris l’habitude de voir mes textes corrigés par une tierce, il m’arrive de laisser passer deux, trois fautes d’orthographe ci et là. Je le sais parce que le « Comité de Vigilance contre les Fautes d’Orthographe et pour la Libéralisation du Point-Virgule » ne manque pas de les relever et de m’envoyer des scans du Bled et du Bescherelle en m’enjoignant d’expier mes fautes (ha ha ha).

C’était la même du temps où je suais pour un site d’actu. Les disciples de Maître Capello nous avaient dans le viseur et lâchaient une bastos à la moindre sortie de route. Sarajevo’s Snipers state of mind.

L’autre jour, alors que je lisais le blog d’Elsa Vigoureux consacré au procès du Gang des Barbares, je me suis aventuré une fois de plus du côté des commentaires. Environ 1/4 d’entre eux concernaient exclusivement les trois fautes et un tondu noyés dans les 10 000 signes du papier. Certes les fautes d’orthographe des journalistes participent au nivellement par le bas de toute une génération déjà en délicatesse avec le français mais sans virer démago de comptoir, il n’y aurait pas des choses plus importantes à commenter dans un article qui traite d’un des faits divers les plus médiatisés et les plus sordides de l’après-guerre comme dirait Christophe Hondelatte ?

Peut-être que c’est moi en même temps. Peut-être qu’à chaque faute je dévoie un peu plus la jeunesse en l’entraînant dans les sombres cul-de-sac du stupre grammatical. Peut-être que je devrais m’équiper d’un silice et le serrer un peu plus fort à chaque altération orthographique.
Mais peut-être aussi que vous devriez arrêté de faire les « attardes » et vous concentrer un peu plus sur le fond plutôt que sur la forme (mais un peu plus seulement hein). Le prochain qui m’envoie un courriel ou un commentaire concernant exclusivement une faute d’orthographe, je lui envoie une bombe et un best-of de Patrick Juvet par la Poste. Et ne croyez pas que je rigole…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Random

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s