L’après-match


Soyons honnêtes il y avait trop de déchet dans mon jeu pour prétendre au titre suprême. Mais on va bosser dur et revenir plus forts la prochaine fois. Pour autant je tiens quand même à dire à l’arbitre que son interventionnisme forcené était totalement hors de propos.

A part si on tape le Hummer de 50 Cent, la Bentley d’Hannibal Kadhafi ou une voiture piégée, on ne peut pas casser sa pipe en percutant un retro à 50 dans un centre-ville désert. Ce n’était donc pas la peine de s’accrocher au volant comme Jack et Rose à une porte en bois flottant dans l’Atlantique après que le Titanic eut coulé.
Et tant que j’y suis, y’a pleins de trucs que je ne sais pas faire. Cracher du feu, faire du vélo sans les mains ou danser le smurf en font partie. Pas l’insertion sur une autoroute, ça je sais le faire.

Enfin dernière chose merci à Môssieur l’Inspecteur de garder son agacement pour lui parce qu’au final c’est quand même moi qui devrait attendre six mois et allonger 200 boules de ma poche pour repasser le permis de conduire. Je ne vous salue pas Môssieur.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Me, myself & aïe !

Une réponse à “L’après-match

  1. so

    oooh mon Jojaloossa, tu l’auras ton permis, en attendant je me ferai un plaisir d’être ton Jeffrey encore un peu ne t’en fais pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s