Qu’est-ce qui est plus dégueulasse que du lait de soja ?


Causer cul n’est pas chose aisée. Surtout quand malgré sa grande gueule on a l’impression de marcher au bord du précipice de la vulgarité et qu’on n’a pas envie d’y rejoindre Guy Montagné, Jean-Marie Bigard et Cécile de Ménibus qui ont eu tout le loisir d’y installer une démocratie dynamique depuis le temps qu’ils y sont.
D’ailleurs, si un adage dit que ce sont ceux qui en parlent le plus qui en font le moins, c’est pour une raison. Probablement pour éviter qu’on mette sur la table les vraies raisons pour lesquelles certains n’arrivent pas à parler de sexe sans être tout gêné.
Néanmoins, si quelqu’un a les moyens de me confirmer la véracité de cette expression, alors je pourrais me réjouir de ne pas bosser chez Hot Vidéo. Parce que ouais, figurez-vous que le jour où j’ai décroché mon nouveau gagne-pain, j’avais un entretien d’embauche à la Plaine St-Denis chez Hot Vidéo. Mais j’ai annulé.

Peut-être que si je ne l’avais pas fait je serais aujourd’hui en train de réfléchir à comment caler subtilement des mots-clés tels que double pénétration, bukkake, bissectrice et abattage dans un article sur la dernière compile gonzo de je ne sais quel producteur indépendant du Missouri. Ou peut-être qu’en guise de bizutage j’aurais dû me rendre sur le tournage d’un porno gay genre Rendez-Vous Pédégogique pour interviewer les comédiens entre deux prises (anales évidemment, ha ha ha). Et ça m’aurait bien aidé à l’heure de vous narrer l’anecdote suivante. Enfin d’un côté c’est absurde parce que si j’avais bossé chez Hot Vidéo, je n’aurais pas pu vous raconter ladite anecdote puisqu’il s’agit d’une amorce de débat qu’on a eu au boulot cet après-midi.

Mais avant d’en arriver là, laissez moi vous exposer en trois points les raisons pour lesquelles je n’ai pas sérieusement envisagé de turbiner chez Hot Vidéo, je sens bien que ça vous chiffonne la fleur intestinale.

1 – Parce qu’un tiens vaut mieux que deux tu l’auras;
2 – Parce que j’avais peur d’avoir un collègue d’open-space qui pousse ses mouchoirs pleins de sperme sous mon bureau du bout du pied;
3 – Parce qu’on sait qu’être une femme libérée c’est pas si facile et que vous auriez sans doute été plus d’une à vous débiner à l’heure d’accepter de boire un cappuccino avec un journaliste de Hot Vidéo;
Bonus track : quand je vois comment je me trimballe comme un boulet le fait d’avoir fait parler la poudre sur un site d’actu people pendant à peine un an, je n’ose imaginer la tannée pour retrouver du taff si j’avais usiné sur un site porno;
Bonus track II : je sais que c’est pas comme si j’allais devenir le nouvel étalon de Marc Dorcel, mais je craignais quand même que le devoir conjugal me rappelle boulot.

Maintenant qu’on a coloré la toile, vous allez enfin connaître le sujet du débat open-space de cet après-midi. Je préfère vous le dire directement, même coké à s’en faire péter la cloison nasale, Jean-Luc Delarue n’abordera jamais ce sujet dans une de ses émissions alors profitez-en.
Qu’est-ce qui est plus dégueulasse que le lait de soja entre (et c’est là que je m’aperçois que parler de cul ça n’est pas évident) (allez tant pis je me lance comme ça vient) (pardon d’avance) : une pipe, un cuni et un anulingus ?

Perso je ne peux pas vous dire parce que je n’ai jamais goûté du lait de soja mais si vous avez un avis sur la question ou des synonymes pour pipe, cuni et anulingus, j’achète.

PS : à part ça, ce que je peux raconter de mon boulot après une semaine c’est que mes collègues sont gentils comme s’ils buvaient du Cajoline au petit déjeuner, qu’un jour on a mangé du Tiramisu au bureau à 9h30, que j’ai une collègue qui a une tortue qui s’appelle Zaza et que chaque matin, je sers la louche à un bonhomme qui pèse plus de 60 millions d’euros ce qui aurait filer une trique pas possible à mon ancien patron (et en plus il connait plus ou moins mon nom. A ma place mon ancien patron se serait cru en 1e classe à bord de la fusée sociale (à l’heure de monter à l’étage supérieur, tout le monde ne prend pas l’ascenseur, c’est pour les noirs et les arabes ça)).

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Me, myself & aïe !

2 réponses à “Qu’est-ce qui est plus dégueulasse que du lait de soja ?

  1. mariemartinejackson

    mais qu’est ce q tu racontes, depuis quand c’est dégueulasse un cuni ?
    ..
    aaaaaaah !

  2. Fab

    Tant qu’y a d’la langue, c’est tout bon, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s