Dora Patachou


Tout blog qui se respecte a son post qui ne veut rien dire. Pour toi public, voici celui de Mogadishow…

Cher journal intime,

Se fendre la pipe, c’est aussi agréable que de se réveiller à 4h30, se rendre compte qu’on a encore 3h05 de sommeil et se rendormir sans coup férir. J’ai lu Dieu sais où que les Français se poilent en moyenne un quart d’heure par jour. J’en déduis que certains ne doivent pas se marrer plus d’une minute au quotidien parce qu’à la cellule web, on explose laaaaargement la moyenne. On lui fait sauter les murs, le plafond et la cave. Et tout ça avec une bête liste de tout ce qui rime avec Colette. Même pas besoin que quelqu’un sorte sa bite pour souffler dedans et jouer le générique du Prince de Bel-Air.

Ça me fait penser qu’il manque du monde au taff. Chef aimerait que chaque catégorie d’humain soit représentée. Pour ce faire, on cherche : un Falasha cul-de-jatte, un ancien des bérets vert qui aurait changé de sexe, une bimbo bête et sourde qui se serait tapée plus de mecs que de repas chauds, un islamiste marocain aveugle, une enfant surdouée vietnamienne avec une hypertrophie de l’ego, un retraité belge contraint de reprendre le taff à cause de la crise, un cleptomane pakistanais fan de Woody Harrelson et une emo avec le syndrome de la Tourette.

A part ça, j’ai renoué avec l’accent marseillais et le shopping aujourd’hui. Si pour l’accent je suis toujours au top du hip-hop, pour le shopping je ne suis plus très étanche. J’ai acheté les deux plus belles chemises du monde (la caissière, une chinoise, m’a dit que c’étaient de très belles couleurs et que j’avais beaucoup de goût. J’avais l’impression d’être homosexuel) sauf trop grandes. Du coup me voilà bon pour retourner jouer les Grospiron du côté des Grands Boulevards.

Ceci étant dit vous auriez dû me voir dans le magasin. Paris Hilton aurait été fière de moi. D’habitude, avant de me décider à prendre quelque chose (ou pas), je fais 36 fois le tour de la boutique, j’hésite, je soupèse, je calcule, je me pose des conditions aberrantes du genre « si une brune avec des bottes beiges , un t-shirt Iron Maiden et des lunettes à montures rectangulaires entre dans mon champ de vision d’ici 45 secondes, c’est décidé j’achète cette paire de gants à 25 keuss ». Rien de tout ça cette fois-ci. Alphonse Brown avait la puissance du port du Havre, j’ai la puissance de mon pouvoir d’achat restauré. En moins de temps qu’il n’en faut pour dire assurance auto, j’ai donc embarqué les deux chemises, un t-shirt et une paire de baskets. Eh ouais, faut pas prendre Popeye pour une p’tite bite.

Bon comme j’ai bien conscience que tout ceci est aussi intéressant que le récit d’une cholécystotomie, je vous file une petite playlist histoire que vous ne soyez pas venu pour rien et que vous arrêtiez d’écouter de la merde en barquette.

Morning after darkTimbaland ft SoShy : Timbo continue à triturer la pop et à sucrer son hip-hop. En plus il met une frenchy à l’honneur. Chapeau bas. C’est commercial à souhait mais j’aime et j’attends Shock Value 2 de pied ferme. Et pas la peine de me regarder avec cet air de chat qui chie dans sa caisse.

BodiesRobbie Williams : j’ai toujours bien aimé Robbie qui m’est hautement sympathique. Il était donc inévitable que sa musique me fasse également kiffer un jour. Voilà.

Runnin’ with the XX2Pac & Biggie and The XX : Un mash-up puissant de 2Pac/Biggie et The XX, le dernier groupe branchouille à la mode. C’est presque aussi bien que Lil’ Wayne et Grizzly Bear. C’est donc génial.

Cold Case LoveRihanna : le meilleur titre du meilleur album de Rihanna. Qu’une popstar Canderel fabriquée de toute pièce et à la durée de vie plus courte qu’un soldat yankee en Irak parvienne à s’émanciper de la sorte pour transcender son potentiel, c’est suffisamment rare pour ne pas qu’on le souligne.

AlejandroLady GaGa : aujourd’hui elle est au top. Au dessus d’elle, c’est le soleil. Qu’en sera-t-il demain ? J’en sais foutrement rien mais il y a quand même une chance pour qu’elle lasse rapidement le public. En attendant, let the music play comme dirait l’autre.

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Me, myself & aïe !

3 réponses à “Dora Patachou

  1. Zoé, la femme galak

    Pure genius ! On sent l’article écrit a la cool et bourré de petites dédicaces. Je pense qu’on ne comprend pas tout, mais on rit beaucoup alors ça va !
    Ton public te remercie handsome Jay 😉
    (cool de pouvoir noter les articles by the way 🙂 )
    bisous

  2. Sarah

    J’adore ta playlist et ton article m’a beaucoup fait rire. Tu as du talent. Zou! Dans mes favoris !

  3. es ce que ton chef ne chercherait pas une trentenaire en pleine depression qui se sert de ses poils de minou comme echarpe en hiver?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s