Archives de Catégorie: Me, myself & aïe !

Parce qu’un blog c’est toujours un peu 3615 raconte ta vie. Sous la plume d’un gratte papier de Libé, ça donne : « Le blog est comme le jean taille basse : une tendance assez populaire pour que tout le monde montre son nombril sans complexe”

Railway to Hell, post-scriptum

Dans ma dernière note sur le métro, y’a deux catégories d’usagers dont je n’avais pas parlé. On va réparer cette erreur de suite parce que figurez-vous que l’exhaustivité est une de mes névroses. Lire la suite

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Me, myself & aïe !

Post à caractère informatif et petites annonces

Oyez oyez braves lecteurs, j’ai quelques trucs à vous dire :

Deux annonces d’abord

 

Jeune blogger célibataire plutôt agréable de sa personne, cherche webmaster, graphiste, geek ou cracheur de feu apte à le doter d’un blog en .com, classy, sexy, cool.
Si tu causes le html couramment, que tu tripatouilles du CSS et que, comme Tony Musulin l’argent n’est pas ta principale motivation, je te serai gré de te manifester.

D’autre part, je suis aussi en quête d’un appart’ à louer.
35m²/deux pièces minimum, du parquet, 1000 euros/mois CC maxi, n’importe où dans Paris sauf 13è, 14è, 15è, 16è, 17è, 18è, 19è. Les Lilas, Saint-Mandé et une cuisine américaine sont aussi les bienvenus.

 

Si vous pouvez m’aider, je vous paye un resto.
—————————————————————————————————————————————————————————————

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, vous pouvez désormais noter les posts de Mogadishow. C’est pas que j’en ai quelque chose à foutre de vos avis, mais pour ceux qui ne savent pas écrire génial et qui logiquement hésitent à poster des commentaires, je me suis dis que ça serait cool qu’ils puissent faire connaître leurs avis par un habile système de petites étoiles.
Afin que tout le monde danse le même tango, j’ai rajouté la possibilité de noter les commentaires des uns et des autres.

Soyez honnêtes, ne me ménagez pas et lâchez-vous. Sachez juste que sur wordpress j’ai vos adresses IP. Plus sérieusement, plus la note sera mauvaise plus votre commentaire sera le bienvenu.

Je profite aussi de cette note à la je-fais-ma-tambouille-perso pour féliciter Maître Guérin, nouveau venu au barreau et dire à Marie-Martine Jackson que tel un Jackson Five, quoi qu’elle décide I’ll be there. And proud (mais ça c’est plus James Brown).

8 Commentaires

Classé dans Informatique, Internet / Web 2.0, Me, myself & aïe !

Dora Patachou

Tout blog qui se respecte a son post qui ne veut rien dire. Pour toi public, voici celui de Mogadishow… Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Me, myself & aïe !

The Damned United est un super film mais là on ne parle pas de ça

Exception faite des panneaux RATP qui extirpent chaque gare de son anonymat banlieusard, tout est gris sur le trajet du RER E. Gris clair, gris foncé, gris brun, gris-bleu… Même le fond d’écran de mon iPhone est Sasha Grey…

Passés les bureaux classy de la BNP à Pantin et le Sacré-Cœur qui se dresse en arrière-plan des usines et entrepôts qui suivent la gare du Nord, il ne reste rien pour égayer mon parcours ferroviaire jusqu’à Noisy-le-Sec hormis le bruit du crachin qui par intermittence vient fouetter les vitres.

Même pas un visage vaguement familier pour prétendre, tel un William Foster francilien, que « chaque putain de matin, je monte dans le même putain de wagon du même putain de RER avec les mêmes putain de zombies ». Il y a bien cette jeune nana juive sapée comme si elle allait à la yeshiva (j’ai d’ailleurs bien cru que c’est là qu’elle allait jusqu’à ce qu’on se télescope à la machine à café), mais elle est insipide.
[Tant qu’on y est, profitons de l’occasion pour tirer quelque chose au clair : on a le droit de mentionner que quelqu’un est juif ou c’est gênant ? Le fait de le relever fait-il de moi un espèce d’Hans Landa Noisy/Paris-Centre ? Non parce que je n’ai pas envie qu’on croit que je suis un antisémite, un nostalgique de l’étoile jaune ou un fan de Dieudo…
Si vous pensez que j’ai bravé la doxa, autant le dire de suite et je sors mes deux jokers : la copine juive du Christ et mon super pote Raphaël qui est presque Rabbi.]

Dans mes esgourdes le dernier Rihanna. Une version R’n’B/femme forte de Règlements de Comptes à OK Corral, mâtinée d’un fond de rock FM 80’s. J’aime totalement. Surtout Cold Case Love et le fait qu’elle ait invitée Slash et sa gratte sur Rockstar 101 .

Pour meubler un peu entre Pantin et Noisy, je peux vous la jouer flashback façon Lost et vous décrire succinctement la brève et lamentable tentative de drague à laquelle Chef et moi avons assisté dans le rere de vendredi dernier alors qu’on rentrait de la mine. Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Me, myself & aïe !

Making-of

Écrire et publier, c’est une passion épuisante où tout ce qu’on peut faire c’est de flinguer les idées géniales qu’on a dans le melon.
Vous en connaissez beaucoup des gus qui relisent avec une vraie satisfaction ce qu’ils ont écrit hier, il y a une semaine, un mois ou une année ? Moi ça m’arrive de temps en temps. Ça, ça ou ça, à chaque fois que je les lis, ce qui n’arrive pas toutes les trois lunes non plus hein, je kiffe. Ceci ou cela, moins (et c’est un euphémisme), même si quand je me compare à d’autres blogs, je me console (vous savez ce qu’on dit sur la modestie, c’est la meilleure façon de se faire flatter deux fois).

Dans sa 600e note, Le Reilly écrit que « dans tous les exercices de longue haleine, la qualité est cyclique« , ajoutant « qu’avec une note par jour, s’il y en a une merdique, elle sera remplacée le lendemain« . Pour l’instant un avatar de perfectionnisme névrosé m’empêche de penser suffisamment pareil pour balancer une note par jour sur Mogadishow. Mais quotidiennement j’essaye d’écrire un truc qui mérite de s’envoler de mon cerveau et de vivre sa vie sans que j’ai envie de le rattraper toutes les cinq minutes pour ajuster sa cravate et le recoiffer. Surtout, je fais de mon mieux pour publier chaque jour quelque chose qui mérite d’être lu par des gus aussi estimables que la plupart d’entre vous. Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Me, myself & aïe !

Where is Bryan ?

Les Français et l’anglais, c’est presque un cliché. Paraîtrait qu’on est des teubs et que tant de mauvaise volonté exaspère les touristes égarés dans une jungle où des expressions comme « rendez-vous » ou « déjà vu » ne sont pas de simples coquetteries linguistiques.
J’ai beau faire partie de la génération vostfr, j’ai tendance à penser que cette idée reçue n’en n’est pas vraiment une.

Au fil de ma scolarité, j’ai eu à maintes reprises le sentiment qu’on considérait comme faraud celui qui s’efforçait d’avoir le meilleur accent possible dans la langue de Shakespeare, quand on ne se payait pas carrément sa pipe.

Outre le fait qu’ils pensent que tout le monde cause la langue de Solaar, c’est peut-être pour  ça que les Grenouilles ont un accent si pourri quand ils jactent en anglais. A la limite je ne sais même pas si on peut décemment dire qu’ils parlent anglais vu leur accent. Il serait certainement plus à propos de dire qu’ils parlent français en utilisant des mots anglais.

Pour ce qui est de ma pomme, je me surprends à ne pas parler le même anglais selon que je m’adresse à des francophones ou à des anglophones. Avec des compatriotes, il y a comme une retenu, une volonté de ne pas donner l’impression d’en faire trop. Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Me, myself & aïe !

Brève histoire des Celtes

Aux peines-à-jouir la demi-mesure : le Celtique est ce qui ressemble le plus au Fouquet’s à Noisy-le-Sec. Même si leur ketchup a l’air d’avoir coagulé, leurs croque-monsieurs au pain poilâne sont définitivement les meilleurs du monde. Les pakistanais et les simili croque au pain de mie Leader Price qu’ils vendent dans leurs cabanons attenants à de nombreux troquets parigots peuvent aller se rhabiller.
En plus le Celtique a quelque chose que ni le Fouquet’s ni les pakistanais ont : un personnel de série télévisée. Bas de gamme la série certes, mais eh, c’est déjà pas mal non ?! Mieux vaut porter du Fabio Lucci que de se balader en slibard. Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Me, myself & aïe !